Des cours en petit nombre

Les cours en nombres limités de 4 cavaliers permettent un meilleur suivi de chaque couple cavalier/cheval. Pourquoi ce choix ? Pour permettre aux cavaliers d'avoir accès à une équitation fine et de qualité. 

Plusieurs disciplines seront alternées durant les semaines de cours : éthologie, dressage, obstacle/cross. Dans chaque séance montée, le début de cours se passe à pied pour échauffer son cheval, échauffer le corps du cavalier et approfondir l'éducation et le dressage de son cheval. 

Pour avoir une optimisation dans le perfectionnement de son cheval des cours d'1h30 sont proposés. Ces cours permettent de décomposer, d'approfondir et de répéter les exercices autant que nécessaire. 

Pour les enfants et les cavaliers débutants, l'apprentissage se fait sous forme ludique pour une découverte en douceur et sans appréhension de l'univers du cheval. La décontraction provoquée par le jeu permet un relâchement dans l'action, nécessaire à un bon apprentissage de l'équitation. 

Pour les cavaliers qui ne possèdent pas leurs propres chevaux des demi-pensions sont proposés. 

 

Pour vous expliquer ce que vous trouverez dans mon enseignement, je vous fais par de mes recherches personnelle en tant que cavalière et monitrice :

 

  • Ayant commencé l'équitation et appris pendant de très nombreuses années dans un centre équestre n'utilisant que le gogue comme enrênement et que des mors simples, j'ai pu apprendre à monter et dresser les chevaux dans la simplicité. Avec de nombreuses années en concours, et plusieurs participations en Championnat de France CSO et CCE, j'ai pu acquérir une bonne expérience des terrains de concours.
  • J'ai ensuite découvert (lors de la section sportive équitation au lycée) ce que c'était le travail avec des enrênement et des mors plus contraignant. Cette découverte ma conforté dans ma recherche d'une équitation plus simple, plus sereine et dans laquelle le cheval participe pleinement.
  • Je me suis alors tournée vers l'éthologie. J'y ai appris beaucoup de chose mais je n'avais pas encore la pleine coopération volontaire de ma jument.
  • C'est à ce moment que je suis aller en stage chez Jean-François Pignon et que j'ai trouvé les réponses pour cette coopération entière et franche du cheval.
  • J'ai alors cherché une technique équestre qui permettait de rester dans cet esprit de volontarisme pour me perfectionner dans l'éducation et la rééducation des chevaux montés. C'est dans l'école de la légèreté de Philippe Karl que j'ai trouvé mon bonheur. Une équitation qui permet dès le débourrage de préparer la haute école, mais aussi d'apprendre ou de réapprendre aux chevaux la communication par le mors et les actions du cavaliers. Les enrênements, les mors difficiles, les éperons et les muserolles deviennent alors inutiles. Cette façon d'éduquer les chevaux est aussi utile sur le dressage que sur l'obstacle, le cross et également l'extérieur. Elle permet en quelques secondes sans recours à la force de faire un galop arrêt en ligne droite à tout moment même lancé à la vitesse d'un cross. C'est un gage de sécurité que d'avoir l'entière coopération de son cheval dans ces moments là. 
  • Que ce soit dans l'approche de Jean-François Pignon ou dans l'équitation de Philippe Karl, le cavalier est au cœur des préoccupations. C'est alors que je me suis tournée vers la préparation mentale du cavalier pour pouvoir enseigner cette maîtrise dans la conscience de soi et de ses actions indispensable à une bonne communication avec son cheval.
  • Grâce à ce mélange, j'ai en 2 ans et demi, formée cavaliers et chevaux novice en concours et n'ayant jamais fais de CCE ou d'éthologie auparavant, jusqu'au niveau Championnat de France CCE club 2 et Equifeel club 1, avec à la clé plusieurs classements décrochées au Championnat dès la première année de concours. 

 

 

Cliquez ici pour voir les témoignages des cavaliers que j'ai formé avec  mon approche de l'équitation.

 

Dans mes cours, je me sers de toutes ces années d'expériences et de recherche personnelle pour observer, analyser, comprendre et mettre en place des actions qui amènent à des solutions. Que ce soit pour donner les bonnes bases à un enfant ou adulte qui débute l'équitation ou pour approfondir, apprendre ou réapprendre des mouvements équestre ; je me base sur l'école de légèreté, les richesses de l'approche de Jean-François Pignon et mon expérience personnelle.

 

© 2018 Equifine